Les jeux vidéos : une addiction

 

Hello, hello !

 

J’ai beaucoup réfléchis avant de faire cet article. Comme mon intérêt d’être ici est de vous faire partagez les choses que j’aime faire et qui me rends heureuse! Alors je vous aujourd’hui de ma  passion pour les jeux vidéo. Si vous aimez autant que moi les jeux vidéos et que vous avez des envie de geekerie toutes les minutes, vous êtes le bienvenue.

Les jeux vidéos : une addiction

Comment sont crée les jeux vidéos ?

Les jeux vidéos sont naît grâce aux recherches sur l’informatique, dans les universités, dans les années 50. Ils se sont dévoloppés, puis commercialisé est font apparaître notamment les bornes arcades. Le premier jeu qui a vu le jour est le fmeux « Spacewar » que tout le monde connaît aujourd’hui. A l’époque le jeu sort sur le premier mini-ordianteur crée par la société DEC qui est aujourd’hui racheté par Hewlett-packard. Depuis, les jeux vidéos sont devenus une vrai industrie

Pourquoi jouer aux jeux vidéos est un plaisir ?

Ils apportent une expérience d’immersion notament par l’incarnation d’un héros et donc ils satisferont les besoins spychologique des trois fondamentaux suivant : l’autonomie ( se qui ne veut pas forcément dire que la personne cherche à se renfermer), la compétence et le besoin d’être lié à autrui (je vous l’avais dit). Je pourrai approfondir plus ce détail si vous le souhaitez.

Des points négatifs à jouer aux jeux vidéos ?

Des points négatifs il y en a. Comme les points positifs que nous verrons juste après.

Bien sûr la dépendance (sous certains degrès) reste le pire des problèmes. Cependant, il faut vraiment savoir s’arrêter. Il y a un temps pour tout.

Annecdotes : Je dis tout le temps à mon petit frère les jeux c’est quelques petites heures par jour et après les devoirs et les moments en famille. 

Il y a aussi des problèmes physiques comme une fatigue visuelle (à cause des heures passées devant un écran), prise de poids (pas de sport).. Comme quoi les jeux ont un rôle néfaste sur le corps. Mais se n’est pas tout.

Il y a les problèmes spychiques (qui dépends du degrès de dépendance) qui peut aller de jouer quelques heures avec des amis, à plus sortir de chez soi (pour ne plus aller en cours ou travailler), Souvent les gens très dépendant joue du début d’après-midi jusqu’au lendemain matin. C’est se qui implique des troubles du sommeil.

Des points positifs à jouer aux vidéos ?

Mais dans tout ça il y a de bons points négatifs (selon dépends du type de jeu auquel vous joué). Il faut préféré, par exemple, des jeux qui nous font bougé (le fameux wii sport sur la console wii) mais aussi pour les petits avec des jeux éducatifs. Je trouve ça vraiment bien de pouvoir apprendre et s’amuser en même temps.

D’après des études anglaises, certains jeux développerai aussi le sens de l’observation et de l’espace.

 

Et toi combien de temps joues-tu aux jeux vidéos ? 

Alexia

  1. Salut,
    Dans l’ensemble, je passe trois à quatre heures par jour à jouer. Je trouve qu’il y a davantage de points positifs que négatifs, comme le fait de stimuler les capacités intellectuelles. J’aime beaucoup tes articles, je mets ton blog dans mes favoris.

    1. Hello Mathilde !
      Merci beaucoup d’être passée sur mon blog !
      Moi je ne joues pu autant qu’avant mais je joue encore dès que j’ai du temps 🙂
      A bientôt 😉
      Alexia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *